Réalisation d’un local ultrafiltration et réservoir PI au lieu dit La Tine

Réalisation de locaux ultrafiltration et surpresseur au lieu dit Le Croseau

Les intempéries de mai 2015 sont pour une grande partie à l’origine des problèmes de consommation de l’eau qu’a connu la commune de St-Gingolph l’été 2015 : L’incision du lit de la Morge, la rupture et la disparition de son horizon étanche ont favorisé les échanges entre le cours d’eau et les sources. Principalement en raison d’une turbidité trop élevée, le traitement par ultraviolets n’a plus permis de rendre propice à la consommation les eaux en provenant des sources principales de la commune, à la Tine et en Clarive.

Afin de résoudre les problèmes de potabilisation de l’eau de façon fiable et définitive, la commune veut réaliser deux ouvrages permettant son traitement par ultrafiltration. Techniquement, il s’agit de faire transiter l’eau au travers d’une membrane qui se comporte comme une véritable barrière étanche pour les germes et autres matières en suspension, les bactéries et les virus. Ce mode de procédé est couramment utilisé dans la région du Bas-Valais, calcaire, où les eaux de sources sont fréquemment de type karstique.

Ultrafiltration EP à St-Gingolph

Lieu St-Gingolph
Dates 2015 – 2016
Maître d’ouvrage Commune
En collaboration avec Membratec, Sierre Lami, Martigny
Coût Fr. 2.5 mios TTC