Pont sur l’Eau Froide à Villeneuve

Etude et réalisation d’un nouveau pont intégral en béton précontraint de 22,60 m de portée.

Le pont sur l’Eau Froide est un pont intégral en béton précontraint. Il permet le franchissement de la rivière de l’Eau Froide, séparant les communes de Noville et Villeneuve, tout en reliant la Route du Simplon à la Rue des Remparts. Sa construction intervient en marge de l’aménagement de la Route Cantonale RC780, qui permettra le prolongement de la ligne VMCV jusqu’au futur hôpital Riviera-Chablais à Rennaz. L’ouvrage est conçu pour supporter un trafic lourd de 40 tonnes, ainsi que le passage de transports exceptionnels du type II. Pendant le passage de ce type de convoi, l’ouvrage devra être fermé à la circulation routière et le passage se fera au milieu de la chaussée.

Sur la rive droite, le pont se connecte au carrefour entre la Rue des Remparts et de la Route de la Tronchenaz. En raison de la proximité avec ce carrefour et pour faciliter le croisement de véhicules, la chaussée s’élargit à l’extrémité Nord du pont. Le tablier du pont est une dalle pleine, franchissant l’Eau Froide en une seule portée de 22,60 m. La largeur de l’ouvrage fait 13 m hors tout au minimum (2 bordures de 50 cm, 2 trottoirs de 1,50 m et 2 voies de circulation de 9 m). Il s’agit d’un pont intégral sans joints de chaussée et sans appareils d’appui. Le tablier est lié aux 2 culées qui sont fondées sur pieux. Les dalles de transition, longues de 3 m chacune, sont liées monolithiquement au tablier.

Longitudinalement, le tablier est convexe. Transversalement, le tablier dispose d’une pente en toit. Les eaux de chaussées sont récoltées en pied de trottoirs, par 2 profilés de drainage en inox, puis évacuées via des pipettes de décharge également en inox.

Sous le trottoir aval, le tablier est muni d’une réservation pour le passage des différents services.

En raison du gabarit hydraulique à respecter (niveau de crue centennale à 373.70 m.s.m) et des niveaux des routes d’accès, le pont est construit sur vérins.

Le coffrage du pont est fait à l’aide d’un cintre constitué de profilés métalliques, disposés selon la hauteur disponible et respectant le niveau de crue centennale de l’Eau Froide. Après décoffrage et décintrage, le tablier sera descendu à l’aide des vérins.

Pont sur l’Eau Froide à Villeneuve

Lieu Villeneuve
Date 2015 – 2016
Maître d’ouvrage Syndicat des Fourches
Partenaires Duchoud – Haymoz – Bühlmann SA
Coût Fr. 1.1 mio TTC