Pont de la Tine

Ouvrage existant :

Ouvrage réalisé en 2 étapes distinctes :

  • Ouvrage originel datant de 1742.  Il s’agit d’un pont voûte en maçonnerie.
  • Premier élargissement datant de 1947 et réalisé par Alexandre Sarrasin. Il s’agit d’un pont arc de 23 m de portée, en béton armé.

La structure routière actuelle est continue sur les 2 étapes, quand bien même les 2 ouvrages sont indépendants l’un de l’autre (arc construit en applique de la voûte, à l’aval).

Malgré l’absence complète de trottoir, ce pont est fréquemment utilisé par des piétons. La configuration actuelle (tracé routier de largeur insuffisante, trafic important, présence de piétons sur la chaussée)  rend ce passage, qui est le seul accès à destination des stations du Val d’Illiez, particulièrement inconfortable et dangereux.

Elargissement :

La solution retenue intègre la valeur historique importante de ce site.

La surlargeur du tablier, de l’ordre de 1,80 m, se réalise du côté aval de l’ouvrage (aval dans le sens d’écoulement de la Vièze de la Tine). Celle-ci sera dévolue au trafic piéton. Le trottoir, d’1,30 m de largeur, est physiquement séparé de la chaussée routière.

La surlargeur est réalisée à l’aide de dalles préfabriquées en BHP précontrainte transversalement (fils adhérents) et solidarisées longitudinalement, par barres précontraintes. Cette solution permet :

  1. De réduire au strict minimum les interventions sous l’ouvrage, de sort à éviter la réalisation d’un échafaudage, onéreux.
  2. De prévoir des éléments en béton réalisés en usine, de haute résistance, et donc d’épaisseur réduite, permettant de réduire le poids sur l’ancienne structure.
  3. De réduire la durée des travaux.
  4. De pouvoir (au mieux) garantir le trafic pendant la durée des travaux.

L’ensemble des structures (ancienne maçonnerie, ancien pont arc, nouvelles structures) a été modélisé en 3D, tenant compte du phasage des travaux mais également des âges différents des matériaux composants l’ensemble de l’ouvrage.

Le bureau Sollertia a développé l’ensemble du projet (exécution confiée à un autre bureau).

Pont sur la Tine à Troistorrents

Lieu Troistorrents
Date 2008 – 2009
Maître d’ouvrage Etat du Valais – DTEE – SRTCE
Partenaires
Coût Fr. 1.5 mios TTC