Réalisation d’un dépotoir et de digues en terre protégeant le village de Muraz contre les crues du torrent des Glariers

En vue de stocker l’ensemble du volume d’une lave torrentielle, réalisation d’un dépotoir, d’un ouvrage de limitation-blocage en béton armé (ouvrage de sortie) et d’une digue de dérivation-rétention associés à une arrière-digue (grande digue et petite digue).

Dans le tronçon en aval du dépotoir du Téset, les murs de l’ouvrage de sortie existante ont été surélevé et le lit du torrent a été élargi avec la géométrie lit mineur – lit majeur. Suite à ces interventions, le pont du chemin de la Ry a été élargi et rehaussé. Pour gérer les événements très rares et/ou les cas de surcharges, une digue est construite en rive droite avec des matériaux de remblai sur une hauteur de 0.5 m au-dessus du sommet de la berge en moellons de la rive droite. En cas d’événement très rare à extrême, les déversements se feront ainsi en rive gauche.

Le bilan général des matériaux (remblai/déblai) a été assuré, afin de ne pas générer des transports importants hors du périmètre du chantier.

Les mesures de renaturation sur le dépotoir de Rochette contribueront à l’équilibrage global du projet du point de vue nature. Des nids de souches entremêlées, des andains ou nids de branches compacts et des pierriers ont été réalisés, avec des matériaux prélevés sur place, afin d’améliorer le projet du point de vue nature.

 

Torrent des Glariers à Muraz

Lieu Muraz
Dates 2011 – 2014
Maître d’ouvrage Commune de Collombey-Muraz
Partenaires François-Xavier Marquis Sàrl, Monthey
Joël Bochatay, St-Maurice
Etec Sàrl, Sion
Coût Fr. 1.5 mio TTC